Truffe malade en voiture

Votre chien est malade en voiture ?

Le mal des transports touche un certain nombre de chiens et de chiots: bave, pleurs, vomissements, hyperventilation...

Raisons pouvant être évoquées :

- Le chien est malade en voiture car il n’est pas habitué
Un jeune chiot ou un chien n’ayant jamais connu la voiture peut être déstabilisé au départ par le mouvement. Dans ce cas seule l’habitude permettra de faire disparaître les symptômes avec le temps.Vous pouvez aussi régulièrement faire monter votre chien en voiture sans partir, le nourrir dedans etc… Pour que la montée en voiture devienne un automatisme, et ne soit pas systématiquement synonyme de mouvement.

- Le chien est malade en voiture car il a peur
Certains chiens vivent une réelle panique lorsqu’ils sont en voiture, que ce soit à cause du fait d’être ballotté, parce qu’ils ne voient pas ce qui se passe autour (dans le coffre ou dans une cage par exemple), ou encore à cause d’une ou plusieurs mauvaises expériences (par exemple le chien qui n’est transporté en voiture que pour aller chez le vétérinaire).

Ce stress se manifeste alors dès la montée dans le véhicule, le chien va commencer à baver et/ou pleurer même lorsque la voiture est à l’arrêt. Dans ce cas, il faut arriver à le rassurer grâce à différentes méthodes : confort et objets rassurants...
Il faut aussi que le chien associe la voiture à une activité agréable ainsi sa peur va progressivement disparaître.

- Le chien est malade en voiture parce qu’il est victime d’un problème sensoriel.
En effet, dans le mal de transport, l’oreille interne (centre de l’équilibre) est parfois en cause !!!
L'oreille interne, en effet, analyse mal la perception entre les mouvements de la voiture et le fait de rester immobile. Elle va envoyer des signaux au cerveau, notamment des signaux qui vont stimuler le centre de vomissement situé dans cette partie du corps.
De plus le stress et/ou l’anxiété amplifie l’intensité de ces signaux.
Les structures de l’oreille interne se développent avec le temps, c’est pourquoi on constate plus le “mal de transport “chez les chiots ou jeunes chiens plutôt que chez les chiens plus âgés. On constate le même phénomène chez nos enfants
C’est aussi la raison pour laquelle certains vétérinaires vous diront que ce mal de transport disparaitra avec l’âge, MAIS ce n’est pas du tout une certitude !

Donc :
- Rendre les trajets les + confortables possibles ( et sécurisés !!)
- ne pas hésiter à donner quelque chose contre le mal des transports à votre chiot dés les premiers trajets car car un cycle nausée -> vomissements -> anxiété ou anxiété -> nausée -> vomissements va vite se mettre en place !
- désensibiliser : peu importe le moyen de transport, il faut habituer votre chien PROGRESSIVEMENT.
Au début, tous les jours pendant une semaine, vous prenez votre chien et vous l’installez du côté passager, sur le plancher.
Surtout vous n’allumez pas le moteur, vous restez assis sans vous occuper de votre compagnon et ce pendant 15 minutes.
Puis vous refaites la même chose mais en allumant le moteur sans rouler.
Ensuite, vous ferez des petits trajets qui seront augmentés dans la durée progressivement. Premier jour : 5 minutes , puis vous augmentez de 5-10 minutes tous les autres jours de la semaine .
- Vérifier à quel moment le chien devient anxieux : fermeture porte, clef dans le contact, mouvement, passage vitesses.....
Pour pouvoir travailler ce moment clé.

Florence PUG

Date de dernière mise à jour : 06/11/2019

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.
Les commentaires sont clôturés
×